Micro-mouvements ou méditation du corps

Le corps a besoin d’exercices pour être en bonne santé. Cela n’est plus à démontrer, mais avec l’âge, les éventuelles pathologies, la morphologie d’un individu, et aussi certaines formes de gymnastique très toniques peuvent créer plus de dysfonctionnements que d’assouplissements.

Cela est remarquable d’une part parce qu’en groupe ou seul, la correction d’une position n’est pas forcément aisée et d’autre part la volonté de  » trop bien faire  » peut générer des tensions inutiles lors de l’exécution de mouvements forcés au-delà des besoins réels du le corps.

micro-mouvementC’est en travaillant avec les douloureux de tous ordres, que je me suis aperçue qu’un geste simple pour une personne pouvait devenir une torture pour une autre et que les manuels d’exercices sont toujours dessinés sur des modèles corporels jeunes et aux contours parfaits. Mais nous ne sommes pas tous fait sur ce même modèle et notre corps réclame une attention personnalisée. J’ai alors mis mon corps au service de  » ma science  » et j’ai effectué des mouvements de toutes sortes et de toutes natures, avec des résultats pas toujours probants.

Après 7 ans passés en compagnie d’un femme formidable, danseuse et chorégraphe de métier* attentive à la lecture du corps que je nommais  » mon sculpteur de corps « , j’ai compris les subtilités du langage du corps et j’ai revu mes copies en matière de gymnastique.

Que diriez-vous si je vous proposais à l’occasion d’une séance de relaxation, un paquet cadeau rempli de douceur, de bien-être, en accueillant l’éveil de vos sens dans l’écoute de vous-même, lors de l’exécution de ce que j’appellerai  » le micro mouvement « ?

Qu’est-ce que le micro mouvement ? Il est tout simplement l’application lente et approfondie d’un mouvement pouvant être pratiqué par tous et à tous les âges, dans des positions confortables et adaptées à chacun, mobilisant le corps de quelques centimètres seulement d’un basculement de bassin, d’un étirement de main ou de rotation de la nuque en association avec les yeux par exemple.

Que se passe-t-il donc à ce moment là ?

Quand la pratique du mouvement est faite en pleine conscience et en symbiose respiratoire, l’introspection qui en résulte est assez époustouflante. Un dialogue direct s’instaure avec son corps, un repérage immédiat de ce qui se passe à l’intérieur permet de comprendre la justesse du mouvement jusqu’à le rectifier soi-même grâce à la lecture de sa propre image corporelle et sa position dans l’espace. Ainsi le corps s’exprime. Si l’exercice en cours devient inconfortable, c’est le signal qu’il faut arrêter avant qu’il ne devienne douloureux, c’est aussi l’avertissement que ce mouvement n’est pas adapté à cette personne. Il peut aussi être légèrement modifié pour plus d’efficacité. Il est sans danger.

La lenteur d’exécution permet de savourer son corps qui bouge doucement et s’étire sans tension, la libération musculaire et articulaire qui en résulte est tout aussi efficace que de la gymnastique classique, elle a pour avantage de gérer soi-même l’amplitude du mouvement et de découvrir au bout de quelques minutes, une aisance confortable et profitable.

Comment pratiquer ?

p003_1_02Elle peut se faire n’importe où, sur son siège au bureau, à la maison, en réunion, pour de petites bascules de bassin par exemple, et vous sentez les hanches s’assouplir et le sacrum se libérer sans effort et sans attirer l’attention extérieure. Au sol ou au lit pour libérer la nuque ou détendre ses jambes tombant en lâcher-prise sur les côtés, debout dans les files d’attente en associant la respiration à des petits levés de talons ou rotations des mains, des yeux, etc.…..

Ensuite une fois que vous serez bien rôdés, c’est votre corps qui réclamera ses propres schémas posturaux et vous vous surprendrez à évoluer sur des mouvements spontanés qui vous entraîneront peut-être dans votre propre danse.

Voici ce que je souhaite vous faire découvrir au sein de mes ateliers relaxation, en espérant que vous en tirerez douceur, confort et souplesse.

Bibliographie
*Elisabeth BONDU  » La gymnastique relaxante  » Editions Demeter